L’hôpital fribourgeois

Incursion dans un établissement hospitalier défié par le bilinguisme et la sécurité des patients.

L'effervescence est palpable sitôt que l'on pénètre dans l'hôpital fribourgeois (HFR) de bon matin. En s'aventurant un peu plus dans les couloirs, on peut entendre des phrases tantôt en français, tantôt en allemand. Ce bilinguisme fait la richesse de l'établissement et est encouragé activement par différentes mesures telles qu'un vaste programme de cours de langues pour les collaborateurs ou le recrutement ciblé de personnel bilingue. La communication s'en trouve facilitée et les patients se sentent plus à l'aise durant leur séjour.

 

Le réseau HFR

Créé en 2007 et comptant à ce jour plus de 3400 collaborateurs, cet hôpital public est réparti sur cinq sites à travers le canton de Fribourg pour davantage de proximité. Il reste néanmoins un hôpital à taille humaine qui assure des soins de haute qualité. Grâce à ses investissements dans les technologies de pointe, il se positionne comme un acteur majeur du secteur de la santé en Suisse.

Environ 21 000 patients sont hospitalisés chaque année dans les établissements du réseau et les traitements ambulatoires avoisinent le demi-million.

Nicolas Corpataux, qui nous a reçu pour un entretien, est le responsable de la sécurité. Son parcours atypique a débuté à l'HFR comme chef pâtissier, un poste qu'il a occupé durant douze ans avant d'obtenir le brevet fédéral de Spécialiste de la sécurité au travail et de la protection de la santé. Sa fonction actuelle englobe aussi bien le domaine de la sûreté que celui de la santé et de la sécurité au travail qui porte notamment sur la prévention, les accidents du travail, etc. En parallèle, Monsieur Corpataux est également commandant des pompiers de Villars-sur-Glâne.

 

Les risques majeurs

Au sein de l'HFR, le personnel est souvent confronté à des comportements agressifs de la part de patients ou de leurs proches, découlant du stress provoqué par les blessures ou la maladie auxquelles s'ajoutent parfois des situations personnelles compliquées. Protectas intervient alors pour gérer ces situations, principalement au sein des urgences, afin que chacun puisse effectuer son travail dans les meilleures conditions possible. De telles situations peuvent par ailleurs faire l'objet d'un suivi par un psychologue et le secteur juridique. Selon le responsable de la sécurité, un simple geste d'accompagnement du patient permet parfois non seulement de réduire le niveau d'agressivité, mais également d'établir le lien de confiance nécessaire à une surveillance collaborative.

Le plan d'évacuation des unités de soin est une partie importante des dispositifs de sécurité, surtout en ce qui concerne les salles d'opération. Son efficacité en cas d'urgence implique des intervenants externes ainsi qu'une formation appropriée du personnel. Les fugues de patients constituent un autre problème, d'autant plus aigu en période hivernale pendant laquelle il est indispensable de retrouver les patients avant que le froid ne les mette en danger. C'est pourquoi une procédure associant la police et le personnel soignant a été mise en place dans ce contexte, en plus de l'indispensable système de vidéosurveillance.

 

Collaboration récente avec Protectas

C'est lors du renouvellement du mandat de sécurité en 2018 que l'hôpital fribourgeois a choisi Protectas. Les critères relatifs à la garantie de qualité des prestations ainsi que les outils digitaux modernes permettant d'obtenir des rapports électroniques ont été décisifs. « Cette première année de collaboration a été un franc succès. Protectas sait parfaitement identifier les besoins spécifiques de l'HFR, tant au niveau des missions que du profil des agents de terrain », soulève Monsieur Corpataux. Les collaborateurs de Protectas doivent faire preuve de sang-froid et d'une bonne écoute, mais également d'empathie pour mener à bien leurs missions dans cet environnement hospitalier.

La communication entre les deux partenaires est régulière et ouverte. Protectas a mis en place des solutions pragmatiques au sein de l'hôpital fribourgeois et a introduit des outils de visualisation et de gestion qui facilitent grandement le travail quotidien du personnel.

 

Défi relevé

Au vu de la configuration particulière d'un établissement de soins, l'enjeu central dans le choix du nouveau prestataire de sécurité était l'accès à des agents de sécurité réunissant les qualités professionnelles et humaines requises tant à l'égard des patients que du personnel soignant. Selon l'hôpital fribourgeois, Protectas a pleinement relevé ce défi jusqu'à ce jour.

Contactez-nous
*
*
*
*

Comment voulez-vous être contacté ?

*
*